[FANFIC] Halo: Installation 05

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[FANFIC] Halo: Installation 05

Message par levelzer0du54 le Mer 11 Jan - 13:13

Salut à tous! Aujourd'hui, je vais vous présenter ma fanfic qui raconte tous les évènements de Halo 2 et quelques bonus! (Notamment, "Attention au largage" de ODST, et les évènements du 11ème Terminal)

J'essaierai de faire de régulières mises à jour.
Enjoy!

Halo:Installation 05



PREMIÈRE PARTIE

L HÉRÉTIQUE

Prologue

Lieu : Grande Bonté, neuvième ère de la réclamation









Des centaines de vaisseaux Covenants survolaient Grande Bonté. Après le rapport de Tartarus, le chef de l'espèce nommée Jiralhanae, ou Brute pour les humains, sur la destruction du centre de commandement Covenant, le « Hiérophante Inflexible », le Haut Prophète de la Vérité, avait ordonné à la Brute de mettre devant le conseil le commandant du vaisseau amiral –qu il avait perdu suite à un combat avec le Spartan 117- « Justice distincte ». Ce commandant, Thel Vadamee' en ce moment même, se trouvait devant le Conseil où étaient présents Tartarus, deux Brutes, des Conseillers Élites et Prophètes assis sur les marches qu offraient les « balcons » et en face de l'Élite qui attendait sa condamnation, le Haut Prophète de la Pitié et, représenté sur un hologramme car il était absent, le Haut Prophète du Regret. Le Commandant commençait à se défendre:

-Il n'y avait qu'un seul vaisseau.
-Un seul? demanda Pitié. Vous êtes sur?
-Oui. Il s'agissait du Pillar Of Autumn.
Les Conseillers échangèrent quelques mots sur les propos de Vadamee'.
-Expliquez-nous dont comment il a pu vous échapper! continua Pitié.
-Notre objectif principal était la planète, se justifia t-il. Mais j'ai lancé tous mes vaisseaux à sa poursuite.
-Lorsque vous avez vu Halo, commença Regret, sa majesté vous a aveuglé?
-Aveuglé?
-Aveuglé, paralysé!
-Non!
-Et pourtant des humains ont pu s'échapper, atteindre l'anneau sacré, et le souiller de leur présence impure...
-Nobles Hiérarques, comprenez que lorsque le Parasite a attaqué...
Il y eut des protestations dans le Conseil, les Conseillers hurlant leur désaccord.
-Un peu de silence dans ce Conseil! hurla Pitié de sa voix fatiguée.
Un autre Prophète rejoignit Pitié et Regret.
-Vous avez eu raison de vous occuper du Parasite, déclara Vérité, mais ce démon, ce Major.
Vadamee' trouvait de moins en moins les mots pour se justifier.
-Lorsque j'ai compris ce qu'il comptait faire, il était déjà trop tard.
Les Conseillers Prophètes hurlaient, certains se levant même pour accentuer leurs protestations. Deux Élites échangèrent un signe de tête. Tartarus, quand à lui, poussa un petit grognement.

-Noble Prophète de la Vérité, déclara Regret, il suffit! Le châtiment de ce misérable doit être exemplaire! Le Conseil l'exige!
Vérité leva la main pour lui intimer le silence.
-Vous êtes l'un de nos instruments les plus précieux, déclara t-il à l'égard de Vadamee', vous avez mené cette flotte avec honneur et courage, mais votre incapacité à protéger Halo vous a conduit au désastre.
Un Conseiller Prophète se leva:
-Non! C'était de l'Hérésie!
Cette phrase souleva encore plus de protestations.
-Je continuerai à me battre contre les humains! promit Vadamee'.
-Non, le coupa Vérité, surement pas.
Il se tourna vers Tartarus qui poussa un grognement. Les deux Brutes attendaient avec impatience cet instant. Elles saisirent Vadamee' et l'emmenèrent.
-Bientôt le Grand Voyage commencera, finit Vérité. Le poids de votre échec sera trop lourd pour emprunter la voie. Et vous ne serez pas des nôtres.

PLATEFORME DE DÉFENSE TERRESTRE,CAIRE
20 OCTOBRE 2552(CALENDRIER MILITAIRE)



-Le revêtement allait lâcher. Regardez comme cette couche est poreuse.
Le Sergent Reynolds, armurier de la Station de Défense Orbitale Le Caire, posa différents objets sur la table devant lui.
-Bloc optique grillé, et je parle même pas du bloc d'alimentation. Vous savez combien ça coûte ce matos, fiston?
L'homme en face de lui saisit la dernière pièce de sa nouvelle armure: -baptisée MJOLNIR Mark VI- son casque. Il le posa sur son crâne.
-Allez dire ça aux Covenants.


DEUXIÈME PARTIE

L'ARMURERIE

Chapitre premier
L'essayage

Lieu: Plateforme de défense terrestre, Caire
20 Octobre 2552


Spoiler:
-Ouais, acquiesça le Sergent Reynolds. De toute façon c'était du matos obsolète. Cette armure est un modèle 6 qui vient juste d'arriver de Sonyard. Essayez-là en douceur, le temps de vous y habituer.
Le Major John 117, un supersoldat faisant partie du programme Spartan-II, bougea les bras. Il remarqua qu'il pouvait les bouger aussi bien qu'avant, avec cependant un peu plus de rapidité. Il était coincé entre deux inhibiteurs qui bloquaient l'armure.
-OK, déclara Reynolds, commençons par la visée.
John se trouvait face à un cercle accroché à une poutre. 4 lumières éteintes étaient fixées sur le cercle:une en haut, une en bas, une à droite et une à gauche. Celle du haut s'illumina de rouge.
-Regardez en haut, demanda Reynolds à John.
Le Spartan fixa du regard la lumière du haut. Le rouge se transforma en vert.
Les trois autres lumières s'illuminèrent les unes après les autres, passant à chaque fois du rouge au vert. La visée était concluante.
-Tout est OK, continua Reynolds. Bon, je vais désactiver les inhibiteurs. Déplacez-vous un peu pour voir ce que ça donne. Et quand vous serez prêt, rejoignez-moi près de la console.
Tandis que le Marine se dirigeait vers la dite console, le Major fit quelques pas. Il pouvait également se déplacer plus vite et sauter plus haut. Il était satisfait. Ces deux atouts lui seraient essentiels pour combattre les Covenants.

La Blue Team-ainsi était nommée la dernière équipe de Spartans-II- avait déjà été équipée de l'armure Mark VI et fut entrainée à l'utiliser. John était le dernier a l'avoir revêti.
Il rejoignit Reynolds à la console. Une fois correctement placé, il trouva devant lui un interrupteur.
-Écoutez bien parce que je répèterai pas, dit le Sergent. Ce stand permet de tester la résistance des boucliers énergétiques. Ceux de la nouvelle armure sont très résistants, et très efficaces.
-Alors allons-y, déclara John.

Il pressa l'interrupteur et le test commença. Deux poutres, accrochées au plafond, tournaient autour de John, libérant une énergie jaune: Les boucliers se chargèrent très rapidement.Puis se déchargèrent grâce à une décharge d'énergie importante. Le bouclier fut presque instantanément rechargé.
-Bingo! cria le Marine. Comme vous pouvez le voir ils se rechargent bien plus vite!
Les portes s'ouvrirent sans que personne ne puisse entendre le bruit, le test étant extrêmement bruyant.
Le Spartan, qui avait cependant une vue sur la porte, reconnut immédiatement la personne qui sortit de l'ascenseur.
L'homme avait le teint noir et les yeux marrons. Il était vêtu d'un pantalon bleu, d'une casquette blanche sur laquelle était brodé le sigle de l'UNSC -un aigle autour de la terre- et d'une chemise blanche, ornée d'une médaille et d'un galon sur chaque épaule.

Le Sergent Avery Johnson salua John d'un signe de tête. Ce dernier le lui renvoya.
Le test se termina finalement.
-Si vos boucliers faiblissent, finit Reynolds, mettez-vous à couvert le temps que ça recharge.
-Où alors il peut se planquer derrière moi.
Johnson venait de se faire remarquer.
-Vous avez fini avec mon petit gars? demanda t-il à Reynolds. Je vois qu'il n'a plus de problèmes.
-Son armure fonctionne du tonnerre, Johnson, répondit le soldat, énervé. Alors lâchez-moi un peu!
Il se tourna ensuite vers le supersoldat:
C'est bon, tout est OK. Mais pas la peine de s'emballer.
-Je m'occuperai bien de lui, assura Johnson.
Lui et le Major se dirigèrent vers l'ascenseur. Une fois à l'intérieur, Reynolds demanda:
-Alors, Johnson? Comment vous avez fait pour vous en tirer, une fois de plus?
-Désolé, j'peux rien dire.
-Ah ah, mon cul! Vous pouvez vous débrouiller pour les réglages sur votre lunette A2! (L'ascenseur commença sa montée, étouffant la voix du Marine) Et pour ce qui est du...
-Il est de mauvais poil aujourd'hui, dit le Sergent. Lord Hood a du oublier de l'inviter.


Ils pénétrèrent dans une rame. Il y avait plusieurs sièges, mais les deux soldats restèrent debout. Les portes se refermèrent et la rame démarra.
-La Terre, commença Johnson. Des années que je ne l'ai pas vue.
Johnson semblait mélancolique. John l'écouta, sans rien dire.
-Quand je me suis engagé, continua le Marine, la défense orbitale, c'était rien qu'un vague projet. Et regardez ça.
A travers les vitres de la Station, le Major aperçut deux autres bases orbitales, L'Athènes et le Malte.

-Le Caire n'est que l'une des 300 plateformes orbitales, raconta le Sergent. Ce Canon AM peut réduire en bouillie un vaisseau amiral Covenant.

John tressaillit. La seule pensée d'un vaisseau amiral Covenant lui glaçait le sang. Un CAM de vaisseau, même de croiseur, n'avait pas assez de puissance.
-Avec les tirs croisés depuis l'Athènes et le Malte, il n'y a rien qui puisse passer la grille en un seul morceau, finit le Marine.
Les paroles de Johnson réconfortèrent le Spartan. L'humanité avait désormais un espoir de survie.
-Il y a beaucoup d'agitation depuis le matin, reprit le Marine. Personne ne dit rien, mais je parie qu'il se prépare quelque chose.


-J'ai remarqué aussi, affirma le second soldat.
La rame commença à
ralentir, tandis que les deux soldats du Commandement Spatial des
Nations Unies regardaient, non sans reconnaissance, les Marines, les
soldats de la Navy, et même quelques représentants de l'ONI qui les
applaudissaient.

DEUXIÈME PARTIE
Station le Caire

Chapitre deux
On joue à domicile

-Vous
m'aviez promis qu'il n'y aurait pas de caméras, fit John en s'adressant
au Sergent Johnson. En effet, quelques engins flottaient et tournaient
afin de trouver le meilleur angle de vue.
-Et on avait dit que vous
seriez présentable, je crois, rétorqua Johnson. Les gens ont besoin de
héros et d'espoir, Major! Un grand sourire, d'accord? (Puis, il ajouta à
voix basse:) Tant qu'il vous reste encore des dents.



La porte s'ouvrit, et les deux officiers de la Navy juste devant celle-ci s'écartèrent.



Thel
Vadamee', Tartarus et les deux Brutes passèrent la porte et se
retrouvèrent sur une large passerelle. Ils en descendirent les marches,
tandis que les Covenants -des Rapaces et des Grognards- autour hurlaient
dans tous les sens.
-Hérétique! Hérétique! disaient-ils tous.
Le Commandant Vadamee' ressentit une honte profonde. Il était déshonoré.
La
passerelle s'arrêta au bout d'une vingtaine de mètres pour laisser
place à un vide qui semblait interminable. En face, d'autres "balcons".
Cette fois, des Elites et des Chasseurs étaient présents. Il espéra les
voir se montrer compréhensifs, car il pensait que les extraterrestres
rencontrés quelques secondes plus tôt en avaient profité pour "vider
leurs sacs".
Ils protestèrent également.
L'Elite ne savait pas quoi faire. Mais peut-être était-il possible que les Hiérarques aient ordonné à l'Alliance de le regretter, du moins, aux récalcitrants à cette idée. Pour montrer l'exemple. Cette idée renforça le peu d'espoir qu'il lui restait.


avatar
levelzer0du54

Messages : 271
Date d'inscription : 07/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] Halo: Installation 05

Message par La Chose le Jeu 12 Jan - 20:55

Pas mal ! Dommage qu'elle sois si courte et je te conseil de changer de couleur sur la bulle car on n'arrive pas trop à lire ! Sinon bonne continuation dans ce domaine là :p !

La Chose

Messages : 450
Date d'inscription : 01/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] Halo: Installation 05

Message par tonton NounousS le Jeu 26 Jan - 13:12

GG j'aime bien ^^

_________________
avatar
tonton NounousS

Messages : 3283
Date d'inscription : 21/01/2012
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FANFIC] Halo: Installation 05

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum