[FANFIC] L'ombre de Regret (terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[FANFIC] L'ombre de Regret (terminée)

Message par Arkaniumis le Dim 30 Sep - 19:18

(Ps : Ma première vraie fic donc assez ancienne !)
Bon avant tous je tiens à préciser que cette Fic se basera sur l'univers Halo mais ne suivra pas forcément l'histoire principal donc ne m'égorger pas desuite , sinon je vais essayer de faire le maximum pour les fautes d'orthographe.














Chapitre I : Un agent spécial (Prologue)


Celui que l'on nomme l'Ombre de Regret est un agent tres spécial. C'est un rapace qui par ces agissement a obtenu de nombreuses faveurs et a réussit à attiré l'attention de Regret. Ce rapace est spécial car meme les élites le craignent, il est passé maitre de l'assassinat grace à son intelligence et sa fourberie, il a put arrivé à ce sortir de nombreuse missions périlleuses quand il étais encore dans les forces armée, ce qui un jour attira l'attention de Regret qui n'étais pas encore le grand prophete à cette époque. Regret remarqua tres vite que ce rapaces étais un atout, surtout si il pouvait l'avoir à sa botte, il lui fit une offre intéressente en crédits mais ce dernier bien qu'attiré par l'appat du gain avait accepté surout pour le pouvoir que lui confererait Regret. Depuis ce jour on apelle ce rapace l'Ombre de Regret, on a tout fait pour que son visage soit oublié des soldats de bas étages, parfois de facon spéciale en tuant certains éléments quand il le fallait, mais en général on les envoyé en missions suicides c'était plus propres et moins incriminant que des assassinats. Dans les couloirs et les endroits officiel on le reconnait grace à son manteau noir et sa capuche qui empeche de voir son visage, ce signe distinctif impose le respect et la crainte aupres des troupes. En mission il se mélange à son environnement grace à un gadget de camouflage ou bien un de ses nombreux déguisement. Pour éliminer ses cibles il utilise généralement des bombes, un sniper ou bien de nombreux poisons, cette diversification ajoute un plus qui en fait le maitre de l'assassinat parmis ces congenéres. Regret en pleine campagne pour accéder au rang de Grand Prophete avec son partie, avait un grand rival, ce prophéte étais surnommé le Juste. Les principals messions de Ombre étais de faire tomber ce partie et de faire tout pour que Regret arrive au pouvoir, voila son histoire :









Chapitre II : Liryum
Il cheminait seul dans les couloirs, personne n'oserait marchait à ses coté ni le troublait. Regret l'avait convoqué pour une nouvelle mission. Dans son trajet Ombre repensait avec joie à l'effet de son poison sur sa dernière cible, un poison de sa composition qu'il avait appellé le " Délirium". Il arrivat enfin dans le bureau de Regret, Le garde élite le fit entrer.
-Tiens voila mon asassin le plus performant, je t'en prie assied toi.
-Vous m'avez fait demandé Seigneur et me voici.
-Ta dernière mission étais plutot compliqué et tu t'en est tiré, je t'en félicite. Ton virement s'effectuera comme d'habitude avec un petit bonus. J'ai une mission plus simple et tranquille pour toi. Tu dois surement connaitre le "Juste", héhé il est aussi corompu que tous les autres. Ne me regarde pas comme cela je suis peut etre corompu mais c'est pour le bien du Grand Voyage. Mais ce n'est pas le sujet, pour gagner les élections je dois me faire voire d'un oeil plus favorable de tous les citoyens covenants. Alors quoi de mieux que de trainer devant la justice des héretiques ? La cité de Liryum est sujette à un complot plutot important de ces héretiques, je veux que tu aille la bas et que tu débusque ces héretiques, inutile de préciser qu'ils doivent tous mourir. Ta couverture sera un job de Barman, on s'est assuré que l'ancien Barman ne viennent pas te réclamait son emplois. Tu iras au club du "Covenant joyeux", un club très en vogue sur Liryum donc tu auras surement pleins de ragots et d'infos pour t'aider. Je suis certains que tu t'amusera bien. Fait cela et tu auras une grande sommes de crédit, maintenant va remplir ton contrat.
Ombre sortit et se rendit dans ses quartiers. La bas il prit des vétements de civil, son kit de "chimie" avec toutes les fioles et ingrédient qu'il pouvait prendre. Son fusil de précision ainsi que son pistolet plasma et divers accesoires dans le double fond de la valise, et il se rendit au spatioport en taxi. Le chauffeur un grognard prit la parole :
-Je t'emmene ou mon grand ?
Ombre lui jetat un regard tellement noir que le chauffeur se retourna vivement.
-Au spatioport, et un conseil : soit plus polis avec moi ou tu le regrettera !
-Bien m'sieur, s'cusez moi, au spatioport on y va.
Le trajet dura plutot longtemps, ce qui mit Ombre dans un état plutot colérique, mais le grognard ne fis pas grand chose pour arranger les choses :
-C'est plutot long, tiens je vais mettre PlasmaFM sa va me détendre. Oh ! Super il passe "Sing for grunt" c'est chou... ahh.
Ombre furieux tira un coup de pistolet plasma dans la radio. Le reste du tajet se déroulla sans inccident, en meme temps le chauffeur était pétrifié sur son volant et ne fit meme pas payé le trajet. Ombre déscendit du taxi et montra son billet et s'installa dans le vaisseau en direction de Liryum, pour etre tranquille il avait réservé un compartiment entier et put ainsi composait de nouveaux poison tranquillement. Arrivait à Liryum, Ombre avait perféctionné son Délirium, et crée un poison faisant fondre toutes matiéres. Il se rendit au club du "Covenant joyeux" et discuta avec le patron, c'était une brute borgne plutot répugnante que tout le monde appellaient Bistouri à cause de ses nombreuses cicatrices.
-Tien t'est le nouveau barman, tu arrive à temps j'aurait besoin de toi ce soir. Je sais pas ou est passé mon ancien barman c'est dommage il étais bien sympathique. Bon ben tu occupera son studio voici les clés c'est en face, je te laisse t'installer. Au fait n'oubli pas ce soir à 22H00 au service et habille toi bien on sert aussi des types importants.
Ombre s'installa dans sa nouvelle demeure, et commencat à rangé ses affaires ...



Chapitre III : Délirium


22H00, le plus grand assassin de sa génération sert actuellement de supers coktails au "Covenant joyeux". Ombre analyse chacunes des personnes présentent dans le bar. Pour le moment rien de spécial, les personnes les plus influentes et riches de Lyrium sont présentent, ainsi que quelque ivrogne mais pas ensemble. Certaines personnes on l'air louches, mais sachant que la plus part des habitué touchent à la poudre de lune, une drogue forte extraite sur de nombreuse lunes de l'univers par des esclaves. Les heures défilent, les verres aussi. Au alentours de 2H15 une brute s'avancent au comptoir, pour la cinquième fois de la soirée ...
-Heyjs toi, che voujdrait unz pichtit verres deuj boichons. T'aj enchtendu poulay ?!
Ombre ne fit pas attention à lui, il continua d'observé les gens.
-Chai choif moah !
-Bien monsieur, je vous le prépare.
Ombre prépara tous les ingrédients et y rajouta un petit bonus : Le Délirium. Cette nouvelle version va être testé au grand plaisirs d'Ombre.
-Ahhhh merchi moun petit, tchineu !
L'ivrogne vida son verre d'un coup. Il recula en titubant.
-Je vois un humain à huit bras avec pleinj de couleur, y me fait coujcou. A l'aide, aux jarmes.
Il sortit son arme, et visa un peu tout le monde. Un élite attira l'attention d'Ombre, comme tout le monde il sortit son arme mais celle ci avait des couleurs différentes et avait l'air modifié d'une facon illégale : une arme d'hérétique. Mais personne n'eut besoin de tirait, la brute émit un son inalien, et sa poitrine explosa en une gerbe de sang. Tout les clients commencérent à pensé à une overdose de poudre de lune, d'ailleurs la plus parts jetérent leurs sachets à la poubelle. Ombre surveilla sans arret l'hérétique, il resta avec de nombreuses personnes jusqu'a la fin du service. L'assassin pista l'élites dans les rues sombres de Lyrium jusqu'a un petit manoir. Ombre mémorisa tout, le parcours le manoir et il rentra chez lui. Il fit un bref rapport qu'il envoya à Regret et commenca à préparé un plan d'action pour se rendre chez l'hérétique. Une fois ceci fait, il partit dans un lourd sommeille. Une grande journée l'attendait, et visiblement pour certains ce serat leur dernières ...












Chapitre IV : Une infiltration parfaite



Il est 8H02, Ombre se prépara. Il enfila son armure il en aurait surement besoin, il y accrocha tout ses couteaux dans les nombreuses poche prévues. Il enfila sa ceinture avec toutes ses précieuses fioles en ésperant pouvoir s'en servir pour voir si elles étaient au point. Il prit son pistolet plasma amélioré, quelques grenade plasma, son fusil de précision en kit et quelques recharges pour son système de couverture. Enfin il enfila un long manteau afin de camoufler tout sa, il ne se voyait pas sortir comme sa dans la rue. Il se regarda dans la glace et plutot fier de lui sortit de son studio et rendit les clés à Bistouri en lui faisant croire que ce qui c'était passer hier soir lui avait fait trop peur pour continuer. Bistouri grogna et lui dit :

-Ne compte pas recevoir ton salaire pour une nuit de boulot si tu me lache comme sa !

Ombre lui dit qu'il était d'accord qu'il comprenait. Il sortit du bar en se disant qu'il poserait peut être un bombe avant de partir de cette fichu ville. Il commenca à marcher dans la rue, il savait que dans 5 minutes il serait decant le manoir et il commenca à se demander de quelle facon il allait rentré. Sur la route il croisa un grognard qui l'aborda :

-Hey mec toi mec ouais, héhé .... héhé .... tu veux sniffé un coup de poudre de lune mon grand sa déchire grave héhé ... c'est 120 crédits le sachet une affaire mon gars héhé ...

-Tire toi nabot j'ai pas de temps à perdre avec les faibles d'esprits dépendant de quelques graines de poussières pour vivre !

-Hein ? Oh ! Ouais ouais ne fait pas de mal mon gars vas y laisse moi en vie, j'ai quatre gosses mec ...

-Tu mérite pas que je gaspille mes recharges sur toi, une idée lui vint, tient allé je vais être gentil avec toi voila une boisson spéciale, il lui tendit une fiole de Délirium.

-Merci mon brave vous êtes trop bon, héhé ...

Ombre sourit et quelques secondes après avoir repris sa marche il entendit un cris et une explosion et encore pleins de cris de peur. Il finit par arrivé à destination. Sur place il chercha une facon d'entré. Il finit par trouvé une facon d'entrer discréte : les barrières énergetiques du sous sol n'étaient pas fermé, il entrerait donc par ces fenêtres. Il activa son camouflage et pénetra dans le sous-sol. C'était plutot sombre, il enleva donc son camouflage. Il observat la pièce on y trouvait principalement des grands futs métallique violet contenant surement de l'alcool ou des vermines des sous sol. Il entendit un léger bruit comme font les centrales à plasma pour rendre les maisons autonomes en énergie, seuls les riches peuvent s'en payé. Ombre eut une idée, il s'avanca devant le panneau de controle de la centrale et intégra un mini virus. Tout les appareils de la maison s'éteignirent. Il sa cacha vite derrière les futs. Il n'attendit pas longtemps avant d'entendre un élite grommelait et descendre au sous-sol, ce n'était pas celui d'hier soir. Ombre sortit un mini cube,qu'il avait fabriqué lui même. Une fois jetait ce cube se désintegré et envoya une brutale décharge électrique silencieuse et tuant une personne d'un coup. Ombre fut heureux de voir les effets qu'il souhaitait. Il monta les escaliers et explora l'étage. Il entendit le bruit du bruit venant d'un piéce, il ouvrit la porte et constata qu'il y avait seulement un ordinateur. Il ne vit pas que quelqu'un était dérriere lui et il prit un grand coup qui l'envoya au fond de la piéce. Il repris vite le controle sur sa douleur et vut que c'était l'élite de la soirée, ce dernier lui parla :

-Qui est tu et qui t'envoie ?

-Je suis ton boureau et la mort m'envoie.

-Ahah tu est plutot comique mon petit, je crois que sous la torture tu va tous nous dire et ... Arghl ?!

Ombre avait profiter du temps libre pour jetait un couteau dans la gorge de l'élite. Il se releva et alla sur l'ordinateur il fouilla tout les dossiers et y trouva tout les hérétiques de Lirym ainsi que leur plan. Il envoya tout les plans à Regret qui envoya la police covenant arettait les hérétiques. Il allair partir mais un autre dossier attirat son attention il ouvrit et vit que dedans se trouvait un plan d'assassinat de Regret, les coordonées d'une station hérétique et tout se dossier était signé "Le juste". Ombre n'envoya pas ceci à Regret : si il demantelait à lui tout seul une tentative d'assassinat, une station hérétique il aurait surement assez de crédit en une mission pour pouvoir partir acheter sa propre planète, son petit réve. Il décida donc d'aller sur Oragor, la planéte de ces hérétiques ...
Chapitre V : Oragor


Ombre était au spatioport de Lyrium, il était plutot vide. Deux brutes discutaient entre elles :
-Tu a entendu, le Covenant joyeux a exploser !
-Ouais a ce qui parait Bistouri était dedans.
-Pas grave ce n'est pas la première fois qu'il passe sur le billard.
-Ni la derniere il a essayé de draguer ma soeur !
L'assassin souriait, tout ce passait à merveille. Il allat à son vaiseau personnel que son "mécano" avait réparer et ramener à la position d'Ombre. C'était un vaisseau simple d'exterieur mais il était plus que luxueux à l'intérieur. Quand ombre franchi le sas du vaisseau, une voix lui souhaita la bienvenue.
-Bienvenue maitre heureuse de vous revoir, ou allons nous ?
-Prépare une trajectoire en destination de la planéte Oragor.
-Oragor, calcule distance ... nous y arriveront demain matin à 8H12 et 36 secondes Maitre. J'intercepte également un message venant de Regret je vous le transmet sur le PC de votre chambre.
-Merci Hikim.
Hikim était l'IA du vaisseau, un luxe supplémentaire qu'Ombre c'était permis, au fil du temps Ombre éprouva da la sympathie pour cet IA et réciproquement. L'assassin traversa son vaisseau plutot content de sa réussite. Il arriva enfin dans sa chambre. Une piéce douillete et richement meublé. Il y avait une grande vitre sur le plafond donnant sur le vide infini de l'univers ou Ombre aimait se perdre une fois affalait sur son lit. Il se dirigea vers son ordinateur et ouvrit le message. Rien de passionant à part le montant de la prime qu'Ombre avait perçu pour sa prise sur Lyrium et apparement Regret devenait plus populaire sur les sondages et pour le moment n'avait pas besion des services d'assassinat du Kig-Yarg. Ombre en fut plutot ravi car il peut ainsi faire tomber les hérétiques encore plus vite. Il éteignit l'ordinateur et se jeta sur son lit en regardant par sa vitre l'univers défilait et en pensant à une planéte tropical perdu dans cette immensité noir. Il sombrit dans le sommeil ...
-Maitre nous arriverons à destination d'ici 10 minutes.
Ombre se prépara rapidement et se dirigea vers le pont du vaisseau méme si il ressembler plus à une mini cabine de commande qu'a un grand pont de croisseur. Il regarda Oragor par le hublot.
-Hikim tu a des informations sur cette planéte ?
-Tout à fait maitre, il s'agit d'une planéte plutot déserte si on exepte les deux grandes ville, il y à pas plus d'une dizaine de villages sur la planéte. Les coordonnées que vous chercher sont en pleine forêt. Je vous recommande la prudence cette planéte n'est pas sure en dehors des villes, la faune est plutot grande et affamé. Le spatioport est en vue. Sur place je vous conseille de chercher un guide car vous vous perdrez vite en forêt, j'ai un petit bar qui devrait contenir ce genre de personne pret du spatioport.
-Parfait je sors.
-Bonne chance maitre.
Ombre sortit de son vaisseau, et se dirigea dans le bar recommandé par Hikim. La ville était plutot délabrer et la végétation importante. Ombre entra dans le bar. Ce dernier était plein de personnages plutot variés et haut en couleurs. Il se rendit au comptoir, le barman arriva c'était un autre Kig-Yarg.
-Je vous sers quoi ?
-Rien merci je cherche un guide pour me rendre en forêt.
Le barman le regarda d'un air amusé et dit.
-Vous croyez que l'on va en forêt comme un touriste, il n'y à pas de guide ici les forêt sont dangereuse. Mais il y a des chasseurs et des trappeurs qui pourront peut être vous aidé, voyez dérriere vous.
Ombre refit le même discours mais un seul alien se proposa : un élite.
-Ce serat 50 Crédits pour la promenade à payer d'avance !
-Pas de probléme ... comment doit-je vous apeller ?
-Je ne connais pas mon vrai nom mais tout le monde m'apelle Squale.
-Bien Squale je vous suit.
Squale avait une mandibule de la bouche en moins, un oeil balafré mais non borgne. Il était assez grand et avait un arc rudimentaire avec des fleches plutot grande. Il avait une grande lame tout aussi rudimentaire que l'arc. Visiblement il n'y avait presque aucune arme à plasma ou énergie sur cette planéte.
-Je vous ammene en forêt mais je vous préviens il y a de grosses bestiole et on va surement en voir.
-Bien vous avez l'air équiper, on y va ?
Ils partirent s'enfoncer dans la forêt ...


Chapitre VI : C'est gros et sa mord ...

Ombre et Squale sortirent de la ville et passérent devant les remparts plutot petit mais couvert d'une plante grimpante.
-Vous ne craignez pas les prédateurs ? D'apres ce que vous dites ils sont plutot gros et je pense pas qu'un mur de brique rudimentaire va vous couvrir sufisament.
-Bien vu étranger ! Mais vous avez aussi remarquez ces plantes, elles repoussent les prédateurs ce qui est étrange mais pratique.
Ils s'enfoncérent rapidement dans la forêt luxuriante et grouillante de vie. De temps en temps un insecte gros comme le poing de Squale tournait autour d'Ombre, ce qui rendait son humeur plutot noire. Au bout de quelques heures de marche, sans problèmes particulier ils firent une pause dans une petite clairière. Ombre s'assit sur une souche géante et Squale s'assit à même le sol.
-A votre place je m'assirait par terre.
-Pourquoi donc ...
Une sorte de larve immense sortit du tronc elle faisait deux fois la taille de l'assassin. Ce dernier plutot surpris repris vite ses esprits et jeta une fiole sur la larve. La fiole endormit la larve ausitot.
-Mince je pensais que sa devrait la tuer !
-Cela dégage une drole d'odeur nous ferions mieux de continuer avant que cela attire d'autres bestioles.
Ils repartirent dans la forêt et la végétations se fit plus dense.
-Stop ! Regardez cette empreinte et les arbres on plusieurs griffures. Rester sur vos gardes le gibier est proches.
Un bruit retentit dans le dos d'Ombre. Il se placa devant un buisson et écarta ses branches : deux yeux jaune rond le dévisageait, en dessous de ces derniers il y avait une gueule ornait de nombreux crocs.
-Hey c'est quoi sa ?!
-Notre casse croute, prenez garde ils sont dangereux rapprochez vous de moi avant qu'il ne se déterre.
Ombre courut aussi vite qu'il le put vers Squale, la bête elle émergea de la terre. Ombre constata que cette bête faisait cinq fois la taille de Squale et qu'elle avait, en plus de ses crocs acérés deux bras qui se terminait en longue griffe et une queu sertit d'épine.
-Prenez garde en général ils sont deux ou trois.
La bête hurla. Un hurlement similaire retentit derière Squale et Ombre ainsi qu'a leurs droites. Deux autres bêtes sortirent de la terre et encerclérent les deux aliens.
-On fait quoi ?
-On joue au cartes ! Mais quelle question idiote on les tues et cela ne sera pas facile, restez à distance de leurs crocs et griffes.
Les trois bêtes tournérent autours d'eux, puis une se rua à l'attaque. Ombre fit une roulade et sortit son pistolet plasma, Squale sa lame et entailla la jambe de l'animal. Ce dernier hurla de rage et donna un violent coup de queu qui envoya Squale contre un arbre. Deux bêtes se ruérent sur l'élite et la troisième sur le Kig-yarg. Ombre chargea longuement son pistolet plasma et tira une décharge en pleine gueule du monstre dans une petite explosion, sa gueule était en sang et brulé mais il continua la charge. Ombre esquiva rapidement et activa son système furtif. Pendant ce temps Squale décrivait de large arc de cercle avec sa lame pour tenir les prédateurs à l'écard. L'un d'eux fit mine de foncer, le chasseur s'appréta à riposter mais le deuxième monstre en profita pour lui attrapé la jambe. Squale hurla et dans un accés de folies donna de nombreux coups de lame sur la tête du monstre. Il s'aretta quand il constata qu'il n'y avait plus que des lambeaux de chairs et d'écailles qui formait une sorte de bouillie organique rouge. Il dégagea sa jambe comme il le put mais à peine remit de son choc la deuxième bête lui assaina un violent coup de queue. Les épines s'enfoncérent dans la chair de l'élites et ce dernier en titubant essaya de conserver l'équilibre. Ombre lui, continuait d'envoyé des décharges de plasma. La gueule de son adversaire était carbonisé et fondait, elle s'éffondra à terre. Ombre en profita pour grimper sur sa tête et y planté le plus de fois possible son couteau. Il restait une seule bête. Ombre et Squale l'attaquérent sans relache et finirent par l'abattre.
-Pas le temps de récuperer quoi que ce soit ce combat nous à trop épuisé !
-Vous avez raison nous ferions mieux de nous reposé.
-Non pas le temps ! La mére doit certainement ce précipitait ici. On part.
-La mére ? Mais on ne peut pas la tuer ?
Squale sortit une de ses fléches.
-Celle ci dispose d'une charge explosive. On s'en servait au départ mais il n'y en à presque plus et sa coute chers. J'ai garder celle ci en dernière chance. Prenez l'arc si elle arrive vous lui tirerez cette fléche, les Kig-Yarg sont de bon tireur à ce que l'on dit. Maintenant on coure.
Ils détallèrent à toute vitesse, mais déja des tremblements secouaient le sol.
-On arrivera pas à la semé, on va essayer de la tuer. Restez à l'arriére et tirez la fléche. Je vais essayait d'attiré son attention.
La bête arriva. Celle ci était immense elle faisait surement dix fois la taille de l'élite. Elle chargea le chasseur. Squale essaya de riposté mais en vain. La mére l'attrapa avec ses crocs. Squale émit un gargouillement et du sang violet sortit de sa bouche.
-Tirez la fléche !
-Vous allez y passer et moi même si ça ce trouve !
-On à pas le choix !
Ombre encocha la fléche, visa l'oeil jaune de la bête et tira. S'ensuivit une explosion, l'assassin perdit connaissance.


Chapitre VII : Centre de l'hérésie

Ombre ouvrit un oeil puis l'autre. Il ne voyait que du flou mais il parvint à distingé une lueur blanche au dessus de lui. Grace à ses performances il reprit vite connaissance et se remémorat ses derniers instants de lucidité : Squale, un monstre, une explosion et le noir dans la forêt, maintenant une sorte de batiment ressemblant à un laboratoire ou un centre médical. Visiblement il a manqué un passage. Il se leva et en remarquant les seringues et autres outils médical en déduit que c'était plutôt un centre médical. Il fit un constat rapide de ses blessures mais elles avait l'air superficiel. Soit ce n'était pas grave soit il avait déja passé un long moment dans le coma. Il restat quelques minutes à explorer la piéce et faire le point : Il avait encore son armure mais plus ses armes ce qui le mit mal à l'aise mais en fouillant des tiroirs il trouvat une petite lame à énergie plutot innofensive. Alors qu'il allait continuait à explré la pièce, une porte s'ouvrit et un élite accompagné d'un autre rapace entrérent, l'élite parlait :
-... bien de toute façon je dois lui posait des questions.

Ils virent qu'Ombre était debout et l'élite lui posa une question :
-Comment t'apelle tu étranger ?
L'assassin faillit répondre Ombre. Depuis le temps qu'il n'avait pas utilisé son vrai nom il dut attendre quelque seconde pour s'en souvenir.
-Je m'apelle Nek.
-Bien pour ma part je suis Ak 'layai anciennement Ak 'Ikalay.
Le Kig-Yar plissa les yeux et dit :
-Pourquoi lui dire votre ancien nom il a surement déja comprit ce que nous sommes et pourait dévoilé tous ce qui se passe ici !
Evidemment ce détail n'échappa pas à Ombre qui sourit intérieurement. Le Sangheilis reprit.
-Je m'en doute mais rien ne nous dit qu'il sortira en vie ...
Le Kig-Yar parut satisfait de cette réponse et partit :
-J'ai d'autres choses à faire vous savez ou me trouver Ak.
Quand il sortit le silence se fit, l'assassin et l'hérétique se regardérent essayant chacun de juger l'autre.
Ombre fit une rapide analyse de cet élite : Il était de taille commune, avait une armure basique mais son bouclier avait l'air d'être optimisé et les couleurs de son armure était un mélange d'orange et violet. Ombre se souvint que son nom se terminait en "ai" donc l'attaque frontal était fortement déconseillé. Au bout d'environ deux minutes l'élites s'assit sur une chaise et prit la parole :
-On vous a trouvé dans la forêt à coté d'un cadavre de bête ou plutôt de plusieurs bout carbonisé de bête, votre histoire m'intrigue je vous conseille de me la raconté sans mentir.
Ombre fit le récit de sa chasse avec Squale mais bien surs il maquilla le motif de la visite en faisant croire qu'il souhaitais intégré les rangs de l'opposition. A la fin de sont récit le rebelle lui posa une question.
-Comment savez vous ou nous étions ?
Ombre, pour qui les retournements de situation était courant dans son métier reprit san attendre.
-J'ai appris cela dans la cellule Hérétique de Lyrium un élite m'a raconté comment vous rejoindre.
-Bizarement la cellule de Lyrium a était découverte. Pourquoi vous a t'il dit de nous rejoindre ?
-J'ai étais dans l'Alliance mais j'ai compris que le Grand voyage n'était qu'une supercherie et lezs prophétes des menteurs, j'ai déserté et j'ai accompli de nombreux boulot sur Lyrium.
-Pourtant notre ami commun ne m'a pas parlé de vous.
-Je lui est demandé car j'avai peur que l'on intercepte les messages.
Ak' resta muet un petit moment en réfléchissant. Pour Ombre le suspens était insoutenable et il ne voyait pas coment s'en sortir si Ak' ne voulait pas de lui. Finalement l'élite reprit :
-Bon de toute façon nous accueillons tous les ennemis de l'Alliance. Mais vous devrez faire vos preuves, suivez moi je vais vous expliquez les détails d'une prochaine mission.
Ils partirent ensemble en marchant dans la station, au fil de la conversation Ombre apprit qu'elle se trouvait sous terre. Il remarqua que le complexe était désert. Qu'Ak' était le leader des Hérétiques mais que quelqu'un d'important tirait les ficelles et financait le groupe. Il prit connaisance du plan de la station et du plan d'attaque qu'il devrait faire. Un gros coup : Il devrait accompagné de nombreux rebelles envoyé un message fort au loyaliste, un grand croisseur covenant était stationné non loin dans le systéme et ils devrait avec plusieurs soldats hérétiques infiltré par navette prendre possession du vaisseau. Pour cela ils avaient à disposition un stock important d'armes et de systémes de camouflages. De plus un trés grand nombre d'effectifs, leur but le commandant du vaisseau, ainsi il n'aurait plus qu'a éliminaient les cellules résistantes à bord du vaisseau et le plan serait accompli. ombre n'attendait plus qu'une chose : accéder à un ordinateur et envoyait tout cela au vaisseau. Ainsi l'équipage viendrait sur Oragor et détruirait les hérétiques. Mais Ak' était loin d'être idiot et il savait que si Ombre mentait il ferait tout pour faire échouer le plan. Il ordonna à deux élites de suivre Nek. Ce dernier eu le droit de récupérait son matériel et son équipement. Il se trouvait dans sa cabine et bien surs tout appareil de communication avait était enlevé et les deux élites montait la garde à la sortie. Pour Ombre il ne restait plus qu'une seule chose à faire agir. Il ne pourrait pas participé à la destruction du croisseur il échafaudat un plan risqué, mais il n'avait plus le choix ...




Chapitre VIII : Victoire


L'assassin imagina de nombreux autres plan mais beaucoup comportaient des failles et risques, il finit par choisir son premier plan. Il posa ses affaires sur son lit examina minutieusement chaque objet et prit dans ses mains une fioles. C'était la même qu'il avait utilisé sur la larve géante dans la forêt. Il arma son pistolet, vérifia son système de camouflage compta le nombre de grenades dont-il disposait et pour finir il rangea toutes ses affaires. Il ouvrit la porte de sa cabine trés rapidement et en une fraction de seconde il envoya sa fiole par terre. Il referma ausitôt la porte et attendit quelque seconde dérriere le temps que les deux élite s'endorment et que la fumée dégagée par la fiole se dissipe. Il rouvrit la porte et tira les deux élites endormit dans la cabine. Une fois cela fait il activa son camouflage et partit dans une direction précise : vers la salle de sécurité car il se souvint d'avoir aperçu des ordinateurs la bas. Comme le complexe était presque désert il ne croisa pas beaucoup de personne sur son chemin. Il emprunta un escalier qui s'enfoncait encore plus sous terre et il finit par tombait sur la salle de sécurité. Il jeta un coup d'oeil à l'intérieur : il y avait deux grognards et un élites. La porte était fermé et même invisible un comprendrait qu'il y est un probléme si les portes s'ouvrait toutes seules. Il décida de désactivé son systéme furtif et de jeté son cube éléctrique dans la piéces. Ce qu'il fit et qui réussi. En revanche il n'avait plus de cube. Une fois à l'intérieur, il pirata un ordinateur afin d'accéder à un réseau précis : celui du vaisseau. Normalement avec les codes de sécurité il n'aurait pas put s'introduire dans le systéme du vaisseau mais Regret lui avait fournit un code spécial ouvrant une grande partie de ces codes. Il envoya un SOS au vaisseau accompagné d'un méssage résumant la situation. Le commandant du vaisseau lui envoya une réponse : des escouades d'assaut arrivait sur zones mais pas de grand effectifs car le commandant ne savait pas si c'était la vérité, mais comme Ombre avait eu accés au systéme du vaisseau il préféra en avoir le coeur net : ce n'est pas tous les jours qu'un pirate arrive à s'introduire dans les systéme de sécurités de grand vaisseau comme celui ci. Ombre estima que les alliés arriverait dans moins d'une heures. En attendant il devrait se caché dans la station mais il voulait connaitre l'identité de la personne qui tire les ficelles mais sur cette ordinateur il n'avait pas trouvé les réponses éspérait. En revanche il trouva quelque chose d'intéréssant : les troupes hérétiques devant s'en prendre au croiseur était sur Oragor mais dans un autre complexe, ce qui explique le fait que celui ou se trouvait Ombre était désert. Par contre Ombre savait ou trouvait l'identité du leader hérétique. Dans la cabine d'AK. Le problémé c'est que cette cabine appartient à Ak' et que maintenant il n'aura pas de couvertures si on le trouve à fouiller le PC du responsable de la station. Il réfléchit un long moment pour savoir quoi faire mais sa curiosité prit le dessut et il reprit son chemin dans le complexe. Son systéme de camouflage risquait de posé un probléme il n'avait plus de bateries et l'assassin ne savait pas du tout quand il céserait de fonctionné. Il reprit donc son chemin mais une pointe de tension en plus. Au fur et à mesure qu'il approchait de son but il remarqua la présence de quelques gardes. Heuresement pour lui, son camouflage tiens bon jusqu'a sa destination. La cabine était face à lui et aucun garde ne la surveillait. Il colla son oreille sur la porte et écouta. Il ne distinguat aucun bruit particulier et prit la résolution d'ouvrir la porte. Il entra d'un bond et refermat la porte aussi vite qu'il l'avait ouverte. Il n'y avait personne, la chance était avec lui aujourd'hui. Il inspecta la piéce, bien plus grande que celle d'Ombre. Apres quelques minutes de fouille, il trouva enfin un ordinateur. Il alluma et fouillat les message reçues d'Ak. Un destinataire précis retint l'attention de Nek. Ses message comptenait des ordres et chaque fois l'identité de l'éxpéditeur était caché. Seul apparaisait la lettre "J". Ombre était perplexe. Mais il ne put le rester bien longtemps des voix arrivait dans le couloir droit sur la cabine. Parmis elles y reconnut celle d'Ak. Sur le seuil de la porte il comprit que l'autre personne était le Kig-Yar qu'il avait vue lors de son réveil. Celui ci, d'aprés ce qu'Ombre comprit de la discussion devait partir. Ombre partit se cachait dans un coin ombragé de la piéce, et Ak' entra. Il remarqua tout de suite son ordinateur qui n'était pas à sa place et le fait qu'il soit allumé. Il alluma son épée à énérgie et la lumiére bleu illumina la piéce. Bien évidement il aperçu Ombre à ce moment la.
-Tiens tiens. Moi qui croyais que vous étiez sous bonnes garde. J'en déduit que vous n'êtes pas la pour nous rejoindre.
Ombre chercha un prétexte pour faire croire qu'il c'était perdu, mais il savait pertinament que cela ne marcherait pas. Il renonçca à cet idée et raconta à l'élite pour qui il travaillait et sa découverte sur l'ordinateur. Mais il ne précisa pas l'arrivé des forces de l'alliance, qui d'ailleurs ne tarderait pas. L'hérétique reprit.
-Donc vous avez trouvé ce fameux "J". Comme vous allez mourir je vais vous donnez des réponses. A votre avis ce "J" désigne qui ?
Ombre ne répondit pas.
-Tout simplement il désigne "Juste". Et oui Le Juste nous a engagé.
Ombre tilta sur ce point : engagé.
-Comment cela engagé on engage pas des hérétiques.
-C'est la que vous vous trompez, je ne suis pas un hérétique pure. Aprés que les prophétes m'eut banni je devint mercenaire. Mais Le Juste me contacta car il avait une idée : crée un groupe d'opposant à l'alliance, qui au fil du temps deviendrait un grand probléme pour que Regret perde sa crédibilité. A ce moment Le Juste arrive à faire tomber ce mouvement et devient grand prophéte.
Ombre ne comprit pas tout. Pourquoi Ak' souhaitais se rendre ? Il lui posa la question :
-Pourquoi vous rendre vous serez éxécutez !
-Vous vous trompez. Car dans cette affaire je pourais m'échapper et tous mes camarades seront mort avant de pouvoir dévoilé mon identité. A ce moment Le Juste va dire que pour démanteler le réseau hérétique il a recourut à mon aide et que grâce à moi il a triomphé. Ainsi je retrouverais mon ancien nom.
-Donc vous allez vendre vos camarades pour vo^tre propre confort ? Au final vous me ressemblé, un acte aussi détaché et égoiste me correspond bien.
-Peut être mais je vous est tout dit ce qui veut dire que vous, vous allez mourir.
Au même moment des coups de feu et une alarme retentirent dans la station, Ombre en profita pour sortir son pistolet plasma et tirait sur l'élite. Ombre devrait tuer rapidement son adversaire car même si la piéce était assez vaste, pour un combat elle restait petite et son adversaire était un spécialiste du combat rapproché. L'effet de surprise déconcentra Ak' et Ombre en profita pour lui jeter une fiole de Délirium dessus. L'élite hurla et chargea son adversaire avec une rage primitive et dénué d'intelligence. Ombre profita du fait que son adversaire ne réfléchissez plus pour exécutait une roulade et posait une grenade la ou il se trouvait il y a peu. La grenade explosa, se qui envoya Ombre se cogner contre un mur. Il se releva et constata que l'élite était mort. Mais même mort son regard garda une lueur de rage.
De nombreuse heures plus tard, la planéte était nétoyé. Et les hérétiques avaient était éliminer pour de bon. Le Juste avait était déoncé pour traitrise et éxécutait. Regret avait acquis le titre de grand prophéte. Tout étais finit ...
Fin

Ombre avait reçu une grande somme d'argent et de grand remerciement de la part de Regret. Mais son nom n'avait pas était cité dans l'affaire. Il reçut assez d'argent pour pouvoir acheté sa planéte et prendre sa retraite. Il étais rentré dans son vaisseau, quand une voix s'adressa à lui :
-Ou allons nous Maitre cette fois si ?
-Hikim, on rentre chez nous ...





_________________

Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu
avatar
Arkaniumis

Messages : 49
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 21

http://halo-fan-zone.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum