[FANFIC] Kekwek

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[FANFIC] Kekwek

Message par Arkaniumis le Dim 30 Sep - 19:15

Et revoici une autre histoire dans le domaine des covenants en dehors de la vie militaire. Pourquoi décrire les armées de l'allaince alors que l'on peut aussi parler de la vie des civil covenants ?

Comme à mon habitude l'histoire principale ne sera pas suivi pour le contexte historique. Mais trêve de blabla place à l'écriture :




Chapitre I, Kekwek : Kekwek était un petit grognard qui comme ces congénères était plutôt chétif et paresseux. Bien qu'un peux plus actif que la moyenne il ne dirait pas non à une bonne sieste ! Arborant le signe distinctif des grognards c'est à dire un respirateur de méthane et sa réserve. Celui ci est toute-fois destiné aux civils et donc n'est pas accompagné d'une armure. Son masque respirateur prenait toute la partie inférieur de son visage et sa réserve de méhane n'était qu'une boule informe sur son dos accentuant la forme pittoresque de ce petit personnage. Bien qu'il est de nombreux défaut il possédait aussi un atout majeur : il était très doué pour tout ce qui était dans les technologies. Et arrondissait ses fins de mois grâce à quelque service informatique comme installé un virus, établir une protection pare-feu et pleins d'autres choses. Il résidait sur la planète Shiviol ou plus précisément sur la station-ville Hernaming. La planète Shiviol était vraiment trop hostile pour y fonder une ville car de nombreuses vie animales hostiles résidaient sur cette dernières et l'irrégularité du terrain constitué essentiellement de montagne rendait aussi difficiles la vie. Quelle meilleures solutions que de faire une station-ville lévitant autour de la planète ? Voici le concept d'Hernaming un havre de paix sur un monde hostile. Mais serait-ce vraiment un havre de paix ? Car la présence alien sur la station ne fit que ramener la criminalité sur la station. Dans les plus bas fonds de la villes et dans les recoins les plus sombres se trouvent des crapules désorganisés, en revanche trois ordres comptaient des criminels organisé autour d'une activité précise.
Les Birus, sous les ordres de la brute Birus essentiellement des crapules prospérant grâce au vols.
Les Lame noires, sous les ordres de Sili'iomai un élite cruel maitre dans l'art de manier l'épée à énergie, leurs activités tournent autours de l'assassinat.
Et enfin les marchands, sous les ordres de Yog un rapace maître dans l'art du mensonge et des affaires, ils vivent de la vente de drogue et autre produits interdits. Même si ils aiment se faire passé pour des alien d'affaires, ils demeurent néanmoins des criminels qu'il ne vaut mieux pas mettre en colère.
Bien surs une station d'envergure doit avoir son service de sécurité la FDH Formation Défensive d'Hernaming mais ne comptait pas trop sur eux, la seule chose qui les rendent plus vifs c'est la fin de journée et l'arrivée des crédits. Essentiellement corrompue pour la plus part.
Voila dans quoi vit Kekwek, bien qu'il utilise beaucoup le domaines informatiques son vrais métier est serveur dans un bar du nom de "La Boisson de rêve". Les bars sont les activités marchande "légal" principale de la station. Beaucoup de gens les fréquentent ce sont de grandes sources d'informations, de ventes illégales et de débauches. Hernaming le crime sur l'hostilité ...


Chapitre II, Train train quotidien : La musique de Galactic Radio tira Kekwek de son sommeil profond. 7H00* trop tôt pour un grognard ! Il se leva d'un bond, il ne valait mieux pas arrivé en retard au bar sinon le patron, une brute que tout le monde appelle le fou, affilié aux marchands, serait capable de choses que Kek' ne souhaitait même pas pensé, si on l'appelle le fou c'est pas pour rien !
La chambre du grognard était simple toute grise, et peu meublée composée uniquement d'une barrière énergétique servant de fenêtre, un poste ordinateur et son lit. Il habitait dans un genre de studio avec 4 pièce, une salle de bain, bien que pour certains amis du petit serveur ce soit une pièce en trop, une cuisine, un petit salon et sa chambre. Il n'avait pas les moyens de s'acheter un meilleur appartement. Il se trouvait au 5° étage de son immeuble. Ce dernier était comme tout les bâtiments d'Hernaming, grand et gris. Le grognard passa vite dans sa salle de bain, nettoya son masque respirateur et enfila une genre de toge noire. Il alla dans sa cuisine pour se trouver une recharge de méthane et alluma sa Holovisionette sur la chaîne informations. Comme d'habitude, des gens avaient disparus durant la nuit et des cadavres avaient été trouvés. Ainsi, à peine sortit du lit on se retrouvait déjà dans la dure vie de la station. Kekwek éteignit tous et sortit de son immeuble. Le parterre gris en sorte de métal que l'on retrouvait partout dans la station était jonché d'ordures et d'ivrognes cuvant leurs dernier cocktails galactiques. On ne pouvait pas disposer de véhicule terrestre sur la station mais seulement d'un vaisseau pour quitter éventuellement la planète dans le spatioport. Le moyen principale de circulation est le CM Caisson Mobile une longue file de caisses grise rattachées les une aux autres très rapide parcourant tout Hernaming. Mais le plus simple reste la marche, si on évite les ruelles sombres et si on évite les types louches. Mais si on ne connait pas la vile il vaut mieux prendre le CM car à force de marcher le long des grands immeubles gris qui se ressemblent tous on se perd vite. De plus on perd la notion de temps car il fait toujours nuit, le soleil de ce système solaire n'émet qu'une faible lueur et les deux lunes de Shiviol éclairent bien mieux que lui à cette distance. Mais les habitants de la station connaissent bien leur habitudes donc seuls les étrangers sont choqué. Et notre serveur n'était pas étranger et savait donc ou aller et l'heure qu'il était. Mais comme à beaucoup d'endroit de présence covenant, les grognards ne sont pas vraiment respectaient et c'est dangereux pour eux d'erraient seuls dans Hernaming à certaines heures car de nombreuses personnes aimant la violence et lâches, surtout de petites racailles et les hommes des Birus, aiment s'en prendre aux plus faibles. Donc il vallait mieux que Kekwek garde près de lui un dérivé de needler.
Dans Hernaming, les armes sont presque plus importantes que les cartes d'identification, car sans cela, le seul endroit ou il restera à vous identifier c'est la morgue. Et quand on a un cadavre un peu encombrant, rien de plus simple que de le jeter par dessus les rambardes de sécurité afin qu'il atterrisse sur Shiviol pour servir de repas aux habitants de la surface. Mais notre grognard ne comptait pas finir comme cela. Il arrivait enfin à "La boisson de rêve". Un bâtiment long et gris orné de nombreux néons luminaires colorées. Kekwek pénétra à l'intérieur quand une voix grave le stoppa net :
-Te voila petite raclure, tu a trois minutes de retard !
-B'jour patron s'cusez moi du retard j'ai regardé un peu trop les informations de la station.
-Tu pourrais t'en enregistrer une et te la repassait, c'est tous les jours pareils ! Meurtres, trafics, vols ... et j'en passe. Mais si nous on est la c'est pour réjouir les vivants donc on oublie tout cela ici et on sert les clients qui, ésperont ont fait des vols car ils auront plus d'argent à dépensé ! Maintenant file au bar tu serviras ce soir.
La déco du bar était joyeuses au contraires de la ville. Des néons colorés identiques à ceux de l'extérieur étaient sur tous les murs. Des bocaux en verre immenses contenait une substance orange ou jaune qui formait des bulles qui montaient et descendaient dans leurs bocaux respectifs. Après un trouvait des longs bancs partout accompagné de leurs tables traditionnels de tous les rade de la ville. Kekwek fit comme à son habitude, il servit des verres, quelques sachets de drogues, et l'addition souvent moins bien reçue que le reste. Et donc durant la journée et la soirée défila une grande partie de drogués, bandit, voleurs, ivrognes et autres personnes peu recommandables. Mais il était déjà l'heure pour le grognards de partir, l'équipe de nuit était arrivé pour prendre la relève car pour certains la nuit se finissait presque jamais. Kekwek ressortit donc dans la rue et entama son chemin quotidien pour rentrer chez lui ...

Chapitre III, sombre corruption : Le serveur sortait du bar et marcha dans la nuit encore plus sombre que le jour. Malgré la corruption et la noirceur de la station, les éclairages de la nuit en font une ville majestueuse. Même les créatures de Shiviol doivent prendre la station pour une étoile proche. Les programmes des lumières sont automatiser comme les systèmes de défense et la majeure partie de la station. Tout est sous contrôle dans le Noyau, une IA y réside et personne ne peut piraté le système d'Hernaming car l'IA a installé des protocoles de sécurités très performants. De plus la localisation du noyau est secrète et inconnue à ce jour. Le concepteur de la station est le seul à le savoir et il est mort depuis longtemps.
Kekwek continuait de cheminé dans les rues peuplée de types louches et ivrognes mais des voix le stoppèrent au bords d'une ruelle sombre.
-... prenez cet acompte et oubliez tout.
-Vous inquiétez pas, on trouvera un coupable qui nous posera pas de problèmes.
Le petit grognard jeta un coup d'oeil dans la ruelle. Il y avait deux aliens de la FDH et surement un assassin des Lames noires vue la marque cérémonielle sur son visage, un genre de marquage symbolisant une lame enfoncée dans un crane. Mais au bout de l'allée, il y avait un cadavre. Vue la tournure de la discussion les agents de la FDH se laissaient corrompre pour oublier ce meurtre et trouver un misérable innocent qui aura ce meurtre sur le dos. Mais un d'eux avait aperçu Kekwek.
-Hey j'ai trouvé notre coupable, un petit faible tout désigner qui ne manquera à personne.
-Parfait choppe moi ce petit fouineur, il a surement vue ce qui c'est passé.
A ces mots le serveur prit ses petites jambes à son coup, mais derrière lui les bruits des sirènes retentissait et les tourelles de défenses s'activaient. Kekwek courut comme il ne l'avait jamais fait, tellement vite qu'il en fit tombé son badge de serveur avec son nom. Ce qu'il remarqua bien plus tard ... Il serait fiché et classé comme criminel ... si jamais il arrivait par miracle à échappé aux FDH et aux tirs des tourelles. Il tournât dans une allée lorsque quelque chose lui saisit une jambe et le traîna dans une bouche d'aération menant sous la station, dans les galeries qui servent de maison à toutes les organisations criminelles de la station. Quelqu'un le plaqua contre un mur et l’empêcha de parler. Lorsque les sirènes de la FDH se turent, le mystérieux kidnappeur relâcha son emprise. C'était un élite plutôt banal, mais ces yeux avaient une couleur plus vives que ceux de ses semblables.
-Alors on a un problèmes ?
Kekwek mal à l'aise et encore sous le choc répondit d'une petite voix,
-Oui, mais je suis innocent !
-Ahahaha comme nous tous, même si c'est ce que l'on veut faire croire petit.
-Je vous assure, je suis innocent.
-Peut importe, la FDH en a après toi, tu est fichu. Mais mon organisation peut t'aider, si en contrepartie tu l'aide.
-Votre organisation ?
-Je travaille pour les Marchands, et toi aussi dorénavant. Je vais te présenter au boss, il te dira quoi faire. Ne t'inquiète pas pour ton intégration, ici on ne juge pas ton origine mais à ce que tu nous apportera, ne l’oubli pas.
Kekwek, ce matin encore serveur, vient de vivre une journée très mouvementé qui en fit un criminel le soir.

Chapitre IV, Magouille : L'ancien serveur suivait l'élite inconnu dans l'endroit le moins accueillant d'Hernaming : Ses galeries. Principalement composé de couloir sombre remplis de tuyaux, les galeries ne sont pas remplies que de tubes mais aussi de voleurs, assassins, et autres voyous. Les techniciens ne descendent même plus lorsque vient un problème, sauf si il en va du bon fonctionnement de la station. Mais alors la c'est toute une escorte de la FDH qui vient aussi ! Beaucoup de technicien ont disparus dans les galeries. Kekwek continuait de suivre l'élite, les longs couloirs étaient de bonne envergure et de nombreuses personne pourraient y marcher côte à côte. Mais tous ces tunnels ce ressemblaient et on aurait dit un vrai labyrinthe. Heureusement le guide du grognard savait ou aller et ce dernier commença à discuter avec le petit être.
-Alors qu'a tu fait pour en arriver la ?
-Je suis passé devant des FDH corrompus.
-Tu n'a pas de meilleures explications, ils sont tous corrompus.
-Et bien ils avaient besoin d'un suspect et il a fallu que je passe par la à ce moment précis.
-Je suis donc arriver au bon moment. En tout cas j'ai remarqué que tu courais vite, cela va bien t'aider dans ton futur métier. Tiens on arrive bientôt.
En effet, des signes de vie étaient visibles. De longues bannières jaune et noir représentant des crédits ornaient tous les murs, il y avait plus de lumières mais surtout des gens qui n'avaient pas l'air d'être de vulgaires voyous.
-Hey Karm !
Un rapace faisait signe au guide de Kekwek, au moins il connait son nom maintenant.
-Alors Karm, tu a réussi à vendre le stock de poudre venue Shiviol ?
-Bien surs, et je nous est même trouvé une nouvelle recrue.
Le camarade de Karm examina Kekwek et sembla satisfait.
-Il passera inaperçue dans les foules, ce sera pratique.
-Bon je dois le présenter au boss, prévient moi quand on aura une nouvelle cargaison.
Le petit grognard remarqua que toutes les personnes présentent avaient un genre de bandeau jaune strié de noir accroché à un membre quelconque. Kekwek étant curieux demanda à Karm à quoi ces bandeaux servaient. En fait ces bandeaux serait à se reconnaître dans les galeries voire même à l'extérieur. Ils continuèrent d'avancer et les marques du clan des Marchands se firent plus prononcées jusqu'au moment ou Kek et Karm tombèrent devant une grande porte en fer qui ressemblaient fort à un Hangar.
-Une fois derrière cette porte, tu serais officiellement en territoire marchands.
Sur ces mots, il rentra un code sur un mini bloc contre la porte, et elle s'ouvrit dans un grincement strident. Ensemble ils passèrent la porte qui se referma aussitôt. Ce que Kekwek vue le laissa sans voix. Il savait que les marchands étaient organisés, mais à ce point la il ne l'aurait jamais pensé ! Des gens courrait dans tous les sens, de larges caisses contenant on ne sait quel trésor ou objets illégaux étaient omniprésentes. Des véhicule légers de toutes sortes, même des objets provenant des lots privés de l'alliance était entreposé ici. De grands montes-charges et ascenseurs transportait aliens et objets dans les étages supérieurs qui devait apparemment mener dans une grande tours d'Hernaming. Karm remarqua l’ébahissement de Kek, ce qui lui décrocha un sourire.
-Et si tu voyais toutes les stations secrètes sur Shiviol tu serais encore plus émerveillé ! Bon on monte dans la tour je dois te présenter au patron.
Ensemble ils avancèrent vers un ascenseur et montèrent au dernier étage de la tour ...

Chapitre V, Le Boss : La musique envoûtante de l'ascenseur mit Kekwek sur un monde à part durant quelque instant. Il en oublia les voyous, les ripoux, tout ses nouveaux problèmes pour ce concentré sur la gaîté musicale offerte par l'ascenseur, stoppé net par le "ting" d'arrivé.
-On y est, ta nouvelle vie, ou la fin des deux, s'exclama Karm.
Le petit grognard espérait vraiment que ce soit la première option ! Une fois hors de l'ascenseur, Kek' s'émerveilla devant la somptuosité de l'endroit. Des murs richement orné, des lumières orangée, des plantes exotiques, des aquariums, du mobilier luxueux. Il fallait vraiment être aveugle pour ne pas comprendre qu'on était au derniers rang de la hiérarchie des Marchands. Il y avait un grognard devant un ordinateur, surement un réceptionniste, Karm l'appela.
-Hey Pingpong j’amène une nouvelle recrue pour le patron.
-Bien, Boss en réunion holographique. Disponible dans peu de temps, émit le petit personnage d'une voix aiguë.
Karm invita Kek' à s'asseoir sur un banc à l'entrée de la réception. Pendant cinq minute on n'entendit que le vrombissement de l'ascenseur jusqu'à ce que Pingpong prit la parole :
-Karm' Owlim, le Patron peut vous recevoir.
-Viens petit, l'heure du jugement arrive.
Ensemble, le voyou confirmé et l'aspirant voyou entrèrent dans le bureau du boss. Il était dans le même genre que l'étage bien qu'agrémenté d'objets et bibelots en tout genres. Yog, chef des Marchands, était profondément ancré dans son fauteuil orienté vers une fenêtre, le masquant à ses deux convives. Karm' prit la parole :
-Salutations Patron, je vous emmène une recrue potentiel.
-Laisse moi seul avec lui.
-Bien Patron j'attendrai dans la réception.
Karm' sortit du bureau, laissant Kek et Yog seuls.
-Allons, on va pas resté muet éternellement, le temps c'est de l'argent ! Parle moi de toi.
Le petit grognard obéit bien vite :
-Je m'appelle Kekwek, j'étais Barman avant d'être victime de la corruption de cette ville ...
-Tout le monde est victime de la corruption d'Hernaming, cela ne m'aide pas vraiment.
-Deux alien de la FDH avaient besoin d'un suspect, il a fallut que ce soit moi.
-Peuh, la FDH une plaie ! Ils ne sont bon à rien et corrompus ! Néanmoins cela a des avantages si ils te prennent dans une activité illégale. Bon, a tu des talents particuliers ?
-Je me débrouille bien en tant que pirate informatique monsieur.
Yog plissa le nez, et un sourire satisfait se dessina sur son visage.
-Tu est un bon pirate, ou occasionnellement ?
-Je me qualifierait de bon, sans vouloir me venté.
-Bon, j'ai besoin d'un pirate informatique de talent, je n'en est malheureusement pas sous la main. Fait tes preuves et j'aurai besoin de toi. Si tu réussi tu sera riche.
Sur cette phrase, fit pivoté son fauteuil, se leva et tendit la main à Kekwek.
-Bienvenue chez les marchands petit.
Kek' serra la main tendu et remarqua qu'un foulard jaune et noir lui était destiné, il leva la tête et observa le rapace avant de le remercia de ce présent.
Il était comme ceux de sa race, bien que son oeil reflète une fourberie et une lucidité plus évolué que ces congénères. Son autre oeil était caché par un bandeau jaune et noir, seul dépassait une légère balafre. Il avait des poils brun assez long sur le bout de son menton.
A la fin de leur poignée de main, Yog appela le réceptionniste :
-Pingpong, fait entrer Karm', dorénavent il prendra en charge la nouvelle recrue.
Voila, la vie criminel de Kekwek va enfin débutée ...

Chapitre VI, Changement de plan : Karm et Kek' étaient tous deux dans l'ascenseur accompagnés par la musique.
-Hey petit tu t'est bien débrouiller, bravo ! Tu est en vie et tu a le foulard du groupe, tu dois vraiment être utile en fin de compte.
Kekwek regardait son nouveau foulard, fière comme si on lui avait remis une médaille, puis il le mit sur sa tête.
-Et maintenant on fait quoi ?
-Maintenant, je vais t'initier aux échanges. On doit retrouvé des hommes de Birus sur Shiviol. Ils ont commandés des armes, de la drogue et quelques animaux exotique.
*ting*
-Sa y est on est au Hangar, suit moi on va retrouvé les autres.
Un hangar qui ressemblait fort à une fourmilière, les gens allaient en tous sens les mains pleines de produit ou d'objets illégaux. Des mini navettes s'envolées du hangar et des caisses commençaient une ascension sur le monte charge. On crie, on cours, on se bouscule, on s'insulte mais malgré cela, tout était bien organisé.
-Hey Jaladius ! La cargaison est prête ?
-Ouaip patron, les armes sont dans les caisses, la poudre de Lune dans le bidon blanc mais on a pas put casé les animaux pour ce voyage.
-Mouais, on y va alors. Kek' on monte dans la navette.
Ensemble ils montèrent dans la navettes. Une voix résonnait dans le hangar "Veuillez dégagez de la piste 24, décollage imminent". Karm et Kek était situé à l'avant de la navette, mais Karm pilotait l'engin il picotait tous les boutons jusqu'à-ce que que les contours d'un grognard se dessinèrent sur le tableau de bord.
-Quel est votre destination ?
-Shiviol, plateforme secrète d'échange B/7-45G.
-Bien reçu, trajet automatique en route. Calcul trajectoire, temps estimé 18 minutes.
Kekwek resta ébahit devant le tableau de bord ce qui fit sourire Karm.
-Ferme la bouche petit tu va presque avalait ton respirateur !
-Mais vous avez des IA dans chaque navette ?
-Ce ne sont pas de simples navettes, elles sont complètement automatisées et dispose de système de défense plus qu'efficace. On a les moyens de s'offrir le mieux !
-Cela doit coûtez vraiment cher tout de même !
-Bon, il faut que je t'explique, les trois groupes d'Hernaming vont mal en ce moment, pas tant au niveau argent mais plutôt aux niveaux diplomatique. La stabilité ne tien qu'a un fil. Si une des trois factions déconne, je peux te garantir que ce sera une guerre civile dans toutes les rues de la station, donc ne fait aucune chose qui pourrait contrarié les Birus compris ?
-Oui, ne vous inquiétez pas.
-Je préfère te prévenir, prépare toi on arrive.
La navette se posa elle même dans une clairière. Il n'y avait que de l'herbe est autour des montagnes grises. Il y avait trois navettes plus petites et visiblement moins avancées que celle de nos marchands.
-Séquence d’atterrissage en cours. Préparation à l'ouverture. Évaluation de l'atmosphère en cours. Relevé du climat. Tout est Ok. Vous pouvez à présent sortir sans danger.
Kekwek et Karm sortirent de la navette. Karm changea d'attitude et prit celle d'un vendeur jovial comme les vendeurs de navettes qui cherchent à vous amadouez.
-Messieurs, bien le bonjour.
Cinq personne se retournèrent, une brute deux rapace et deux grognards. La brute qui semblait être le chef prit la parole.
-C'est vous Karm' Owlim ? Vous avez les marchandises ?
-Que de questions mes bons amis, profitez de la vie calmez vous voyons. En effet je suis Karm et voici mon acolyte Kekwek.
Soudain son ton se refit plus professionnel.
-On a tous, les animaux arriveront dans une prochaines liaisons. Mais avez vous la somme convenue ?
-Bien surs, les gars mettez moi toute la cargaison dans nos navettes. Et démerdez vous je suis pressé !
Les Birus chargèrent tout vraiment rapidement et remontèrent dans toutes les navettes, sauf leur chef.
-Bon on a tout, l'argent est dans une mallette sur le roché la bas on vous a laissez un pourboire en plus. Je me tire maintenant.
-Vous ne voulez pas les bêtes, et le compte y est ? Je n'es pas vérifié !
-Plus tard pour les bêtes. Pas la peine de vérifier vous savez ou nous trouvés de toutes façon.
Sur ce, la brute remonta rapidement dans sa navette et décolla accompagné de ces collègues.
-Étranges ce type. Pourquoi était t'il si pressé ? Bon, Kek' va chercher la mallette je veux vérifier la somme d'argent.
Kekwek partit chercher la mallette et l'ouvrit pour vérifier. Puis d'une voix étrange il dit :
-Patron, je sais pourquoi ils étaient pressés.
Dans la mallette il n'y avait aucune liasse d'argent, seulement le tic-tac d'une bombe...

Chapitre VII, C'est la guerre : Suite à la découverte de Kek', son mentor devient pale.
-Bordel de mule galactique ! Cours ne restes pas la, envoya t-il avec fureur.
Il n'eut pas fallut le dire deux fois au petit grognards, il fit voltigé avec un coup de poing la mallette et déguerpit comme si sa vie en dépendait, ce qui était le cas justement ! Ils montèrent dans la navette en trombe et Karm amorça le départ.
-Allez envole toi ! Envole toi !
Un vrombissement naquit dans les entrailles du transport et il s'éleva dans les airs en direction d'Hernaming. Une violente secousse fit cahoté la navette. Kek' regarda par le hublot : dessous lui, la ou avait eu lieu l'échange, se tenait un cratère sur une centaine de mètre. Quand à Karm, il était avachit sur le tableau de bord. Le silence régna pendant une bonne grosse minute. Puis Karm rompa le silence :
-Sa y est petit, c'est la guerre ...

Chapitre VIII, Préparatifs : Les deux complices étaient à présent dans le bureau de Yog, le patron, pour un compte rendu. Ce dernier demeura silencieux durant le récit, puis ce dernier terminé, il resta songeur en tournant son siège vers une fenêtre donnant sur la station.
-Bien, de toute façon cela devait arrivé un jour ou l'autre. Les Birus ne sont pas très organisé, mais nombreux. Quand aux lames noires de Sili', je ne sait pas vraiment quoi pensé. Certes ils n'ont pas commis d'action répréhensible, mais quand ils apprendront la nouvelle de la guerre, je doute qu'ils attendront patiemment dans leur coins de savoir qui dominera la station. Ils vont vouloir leurs part du gâteau c'est surs. Il va falloir se mettre en formation défensive dans nos locaux. Karm, sort et rallie tous nos hommes disponible de la station dans le hangar. Kek', j'ai à te parlé.
Karm sortit, laissant Kek' et Yog seuls.
Yog se leva et invita Kek' à le suivre.
-Tu te souviens, à ton arrivée je t'ai parlé de piratage. C'est désormais l'occasion de prouvé ton efficacité. Tu vas devoir piraté le Noyau.
Le Noyau ?!
-En effet, disposé des systèmes automatisés de la station nous assurerait la victoire. Malheureusement, je ne connais pas encore la localisation du Noyau, j'ai quelques suppositions, mais rien de plus. Une zone des tunnels peu fréquenté aurait une forme différente, arrondie et en position centrale de la station. Je parie que le Noyau est la bas. Tu t'y rendras si j'ai confirmation de ce que j'avance. Maintenant descend dans le Hangar, je vais parlé aux hommes une fois qu'ils seront tous là.
Environ une demi heure plus tard, tous les Marchands étaient dans le Hangar. Ce dernier avait beau être spacieux, les Marchands étaient nombreux et on se sentait vite à l'étroit avec ce monde. Kek' était au coté de Karm dans la foule. Chaque personne présente parlé de la situation avec plus ou moins de retenues et de calme. Mais lorsque Yog fit surface sur une plateforme qui surplombait la foule, tout le monde se tût.
-Camarades, l'heure est grave. Comme vous le savez, les Birus ont tenté d'éliminé deux des nôtres aujourd'hui. Il est grand temps de montré à ces misérables insectes que seuls les Marchands sont les maîtres incontestés d'Hernaming. Embarquez toutes les armes lourdes, prenez tous les véhicules disponibles, défendez chacune de nos positions contre ces malfrats de bas-étages ! Méfiiez vous des Lames noires, on m'a appris il y a peu qu'elles affrontées en ce moment même les Birus et qu'elles ont pillaient une de nos caches d'armes. Ils sont moins nombreux que les Birus, mais mieux armés et entraînés que ces derniers. Méfiez vous d'eux !
Maintenant sortez dans les rues combattre ces misérables chiens galactique et montrez leurs qui sont les Marchands ! Demain, Hernaming sera parée de drapeaux jaunes et noirs, car nous vaincront !
La foule de voyous gronda sa colère et l'instant d'après chaque Marchand s'armés pour le combat à venir. Yog descendit dans le Hangar et fit signe à Karm et kek' de le suivre.

Chapitre IX, Piratage : Les deux voyous rejoignirent leur patron, celui ci avait l'air très préoccupé.
-Kek', je n'ais pas la confirmation de la localisation du noyau, mais on ne peut pas attendre, rend toi avec Karm' à cette position ci, il lui tendit une tablette holographique, je suis presque certain que le Noyau est dans cette zone ! Ne vous inquiétez pas, cette zone est déserte, de plus le conflit a surement apeuré les rares résidents. Allez y rapidement, je ne veux pas perdre plus de temps dans ce conflit. Bonne chance !
Yog repartit dans son bureau perché pendant que Karm et Kek' se dirigeait vers l'armurerie.
-Petit, choisit ce que tu veux, c'est la maison qui régale, sur ces mots, Karm prit une épée à énergie, Kek' demeuras simple, quelques grenades à plasma et un needler, apparemment modifié.
Ensemble ils sortirent du Hangar en se dirigeant vers les couloirs.
-Désert, aucune âme qui vive en ces lieux, pourtant on se bat, s'étonna Kek'.
-La bataille est à l’extérieur, les groupes cherchent à obtenir Hernaming, si le dessus est contrôlé, il sera simple de traquer tous les fuyards dans les galeries.
-Logique, en tout cas cela nous est bénéfiques.
-Comme tu dit.
Une question taraudait l'esprit de Kek'.
-Quand on gagnera, ce sera comment ?
Karm' réfléchit longuement, puis n'ayant pas l'air d'avoir trouvé une réponse, il se contenta de dire :
-On verra bien demain, si tu réussis ton piratage.
Les tunnels se succédèrent pendant plus d'une bonne heure, puis une autre. Enfin, ils étaient non loin de la position indiqué par la tablette holographique.
-Enfin, on approche !
Ils pénétrèrent dans un couloir assez sombre et poussiéreux.
-Ce couloir se finit en cul de sac ... attend il y a un boitier couvert de poussière.
Karm souffla dessus, un écran et des touches était auparavant cachés par la poussière.
-Bon, à toi de jouer Kek'.
Le grognard sortit des câbles, un ordinateur de poche et commença les branchements. A peine les fils furent connectaient, qu'un visage bleu d'IA ressemblant étrangement à une humaine illumina l'cran de l'ordinateur du pirate. Elle ouvrit la bouche et parla au grognard.
-On joue ?
A peine eu t-elle finit sa phrase qu'une dizaines de messages d'alertes s'affichèrent sur l'écran du pirate. Des virus étaient freiné par des pares-feux artisanaux du grognard. Chaque messages s'éteignit peu à peu. L'IA revint.
-Hmm, pas mal, tu à l'air de t'y connaitre, on va augmenter la difficulté ! Une énigme, virtuel. Si tu échoue, je prendrais le contrôle de ton ordinateur et j'activerai les systèmes de sécurités du couloir. Si tu gagne, je te laisserais le privilège d'entré, personne n'a réussi, il faut dire aussi que presque personne a essayé. Et tous ont échoués !
Karm n'eut pas l'air d’apprécier le passage sur les systèmes de sécurités.
-Tu a grandement intérêt à réussir petit !
Des énigmes comportant des chiffres, des questions de logiques, un puzzle, trop de choses simples, Kek' trouvait ça louche. A la fin il eut un questionnaire de personnalité à remplir. Une fois tout terminé, de nouveaux messages d'erreur vinrent s'afficher sur l'écran du grognard. Furieux, celui ci riposta avec un virus spécialement conçu pour pirater les IAs. Il injectât le virus directement dans les systèmes du boitier qui fût suivit par de nombreux autres virus moins performants pour surchargé les pares-feux adverses. D'un coup net le boitier s'éteignit. Il se ralluma et une cage virtuelle enchaînait l'IA. Kek' parut satisfait.
-Libère moi !
L'IA s'avoua vaincue.
-Tu es un adversaire de valeurs, tu es plus que digne d'entrer dans le Noyau.
Le mur vrombit, et s'abaissa net pour découvrir une porte plus qu'épaisse à l'allure résistante. Elle ne comportait pas de poignée, la porte s'ouvrit d'elle même dans un grincement sonore assourdissant.
-Allons-y la guerre va être terminé et les marchands vaincront, s'exclame le grognard.
Un claquement sec identique au son des épées à énergies et une lueur bleutée survinrent. La voix de Karm se fit entendre :
-Je ne crois pas non ...

_________________

Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu Je suis un dieu
avatar
Arkaniumis

Messages : 49
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 21

http://halo-fan-zone.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum